Actu

Communiqués de presse et avis

FRENE 66

Carrière de SALSES-le-CHATEAU Une demande d’extension scandaleuse FRENE 66 Communiqué de la FRENE 66 et de « Mieux Vivre à Salses » du 13 juin 2024 Par un arrêté en date du 15 mai 2024 le préfet des Pyrénées-Orientales a décidé d’organiser une enquête publique pour répondre à une demande d’extension de la carrière « Sablière de la Salanque » à Salses-le- Château. Or cette demande d’extension - qui survient après un premier grignotage de 4 ha entrepris avant les décisions judiciaires définitives - porte atteinte à la chose jugée. L’extension prévue par l’arrêté préfectoral du 16 août 2018 a été annulée par le tribunal administratif de Montpellier, décision confirmée en appel et par le conseil d’état. Le carrier a été débouté de toutes ses demandes et la justice a pris en compte le caractère inutile de cette extension contraire à la protection des espèces et des habitats naturels déjà bien mis à mal par les 13 carrières en activité dans le parc régional « naturel » des Corbières -...

lire plus

LES ANGLES (Pyrénées-Orientales)Le Conseil d’État confirme l’annulation partielle du PLU

Communiqué de presse du 25 avril 2024 de FRENE 66 et des associations Bien Vivre en Pyrénées Catalanes et Bien Vivre Aux Angles Les associations signataires tentent de réduire dans les hauts cantons la voie ouverte aux promoteurs par les documents d’urbanisme des communes (PLU et SCOT) pour bétonner la montagne et porter davantage atteinte aux sites naturels et aux terres agricoles Le Conseil d’État (Arrêt du 18 avril) en rejetant les pourvois confirme l’arrêt de la cour administrative d’appel de Toulouse qui a correctement apprécié le 2 février 2023 que l’urbanisation de la zone dite Sarrat del Frare aux Angles devait être annulée, ce que le tribunal administratif de Montpellier n’avait pas censuré. Ce rejet porte à quatre sur six le nombre de zones prévues initialement dans le Plan Local d’Urbanisme des Angles que la municipalité est contrainte de supprimer depuis l’enquête publique en 2018. Cependant la commune des Angles persiste à vouloir ouvrir à l’urbanisation les deux zones...

lire plus

Le Conseil d’État tranche en faveur des opposants au projet éolien de PASSA

Depuis l’annonce en février 2017 d’un projet de la SAS Eléments pour la construction d’une centrale électrique éolienne de 6 hauts mâts à Passa, vers la chapelle Saint-Luc, l’association Collectif Le Vent Tourne a inlassablement informé, rassemblé et manifesté contre cetteatteinte à la biodiversité qui exigeait d'autoriser la destruction de 119 espèces protégées de faune, d’avifaune locale emblématique et migratoire, de chauves-souris et de flore. Ce projet était aussi un outrage aux paysages de garrigue, de forêts des Aspres , les pylônes massifs de 130 mètres découpant les vues du Canigou en tranches entre ces mâts. Les habitants des villages des Aspres se sont massivement mobilisés pour refuser ce projet. L’enquête publique décidée malgré tout par le préfet a rassemblé 2.737 contributions avec 96,67 % d’avis défavorables. Le préfet donne cependant le 28 février 2020 l’autorisation d’implantation et d’exploitation des 6 éoliennes. En mai 2020, Le Vent Tourne, FRENE 66 et des...

lire plus

COLLIOURE : COUP de GRIFFE sur le CHEMIN du FAUVISME

Au moment où la ville de Collioure concourt pour être le Village préféré des Français, la municipalité peut-elle se permettre de porter atteinte à son Site Patrimonial Remarquable ? C'est pourtant ce qui risque de se produire si le permis d'aménager du secteur du Mouré est mis en œuvre, tel qu'il est affiché sur le site. Il s'agit, sous de mauvais prétextes de sécurité et d'environnement, d'élargir à deux voies de circulation les 30 derniers mètres de l'impasse dite Avenue du Miradou, au-dessus du vieux quartier du Mouré qui domine la baie. Cette initiative n'a suscité aucune concertation avec la population alors qu’il y a un an la pétition en ligne pour la faire annuler a recueilli plus de 18500 signatures. Le projet nécessite de modifier la pente du talus du fort Miradou et d'abattre pins et acacias (tous vivants), dans ce rare espace vert du quartier et qui sont perçus de tous les points du rivage colliourenc. COLLIOURE doit sa notoriété d’une part à son passé historique, mais...

lire plus

Bal des Golfeurs  le Dimanche 14 avril 2024 

à Villeneuve de la Raho Golf de Villeneuve de la Raho ou la raison asséchée Les associations impliquées dans la lutte pour la préservation de la biodiversité et de la ressource en eau, ne baissent pas les bras dans le combat contre la construction anachronique d’un golf à Villeneuve de la Raho dans les Pyrénées-Orientales (66), département durement frappé par une sécheresse désormais structurelle. La colère et l’incompréhension grandissent dans la population qui doit composer avec des interdictions d’usage socialement contraignantes, comme l’interdiction d’arroser son potager, alors que la crise impacte les populations les plus modestes qui consomment le moins de ressource et participent le moins au réchauffement climatique. Le “Bal des golfeurs” organisé ce dimanche 14 avril à partir de 10 H 30  sur la plage principale du lac de Villeneuve la Raho, sera l’occasion de manière pacifique et citoyenne, de rappeler l’urgence à stopper ce projet, mais aussi le fait que l’eau est...

lire plus

PERPIGNAN : Comment faire crever une rue ?

Il ne s’agit pas d’une faute de frappe, nous disons bien comment faire crever une rue et non une roue. Quoique dans cette histoire cela peut aller de pair. Selon Henry ARAGON « Les Monuments et les Rues de Perpignan du Xe au XXe siècle » la Rue Maréchal Foch s’est successivement appelée Carrer de Sant Francesch, Carrer dels Torongers, Rue des Cordeliers, Rue d’Orléans et Rue Saint-Martin. L’auteur indique que cette Carrer dels Torongers  devait sa dénomination à la présence d’orangers plantés de part et d’autre de la rue et formait une belle avenue qui éveille des souvenirs historiques, notamment la visite de Louis XIV. Elle était considérée comme l’une des plus belles et grandes artères de la ville du fait de son accès direct au centre ville et des monuments qui la  bordaient, notamment  l’ancien Hôpital militaire, ancien couvent Saint François. Son déclin a commencé avec la « rénovation urbaine » du maire Paul ALDUY  marquée par la démolition...

lire plus

NON AUX FOLIES EOLIENNES A BANYULS DELS ASPRES

Le projet éolien voulu et porté par le Maire de Banyuls dels Aspres fera l’objet d’un vote en conseil municipal le 3 avril 2024, malgré les  avis exprimés des habitants et en dehors de toute considération pour les voisins de St Jean-Lasseille. Banyuls dels Aspres verra s’ériger sur son territoire, à 500 mètres des premières habitations de St Jean Lasseille, non plus 3 mais 4 éoliennes de 3 MW d’une hauteur en bout de pale de 150 mètres. Au-delà de toutes les nuisances que représentent ces machines :  * artificialisation des sols avec des conséquences irréversibles pour l’environnement, la faune et la flore,  * les nuisances sonores et les infrasons que subiront les habitants,  * l’atteinte au paysage de l’Aspre  le risque est grand de voir fleurir d’autres machines sur cet espace limitrophe des trois villages Banyuls-dels-Aspres, St-Jean Lasseille  et Brouilla. Car évidemment, ENGIE ne se contentera pas de 12 MW quand 15 étaient prévus à l’origine....

lire plus

Golf de Villeneuve de la Raho (Pyrénées-Orientales)

La justice dénie l’urgence climatique et la sécheresse  Le juge des référés  du tribunal administratif de Montpellier a rejeté la requête des associations qui demandaient la suspension d’un acte préfectoral permettant la poursuite du projet de golf de 18 trous et de 600 logements à Villeneuve-de-la-Raho dans les Pyrénées-Orientales. L’ordonnance du tribunal refuse de prendre en compte la situation tragique que connaît le département avec des températures records et une absence de pluie ces trois dernières années. La formulation pour rejeter la requête est particulièrement confuse mais digne d’un aveuglement climato-sceptique : Nos associations persévèrent à contester la prétendue utilité publique d’une ZAC golfique au seul bénéfice d’un promoteur et au détriment de la ressource en eau et de la protection de l’environnement.  Elles appellent les habitants des Pyrénées-Orientales à s’organiser pour éviter la vitrification de leur cadre de vie sous les effets...

lire plus

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

 STOPPE LES PELLETEUSES ET SAUVE UNE ZONE HUMIDE Le 7 mars FNE OCMED a obtenu en urgence devant le tribunal administratif de Montpellier l'arrêt de travaux menaçant de dégrader la zone humide prioritaire de Baixos à Villeneuve-dels-Monts (66). Fin février, Alexandre Puignau, Président du SMIGATA (syndicat mixte du fleuve Tech) présentait un projet d'expérimentation visant à injecter de l'eau dans une zone humide à partir d'un canal d'irrigation prélevant de l’eau dans le Tech. Présenté comme une solution pour l'irrigation agricole, ce projet impliquait, d'après le dossier déposé par le SMIGATA, l'emploi d'engin de terrassement à chenille, le débroussaillage et la mise en eau d'une zone humide de 3,5 hectares, située partiellement en zone Natura 2000, et identifiée comme la plus riche du bassin du Tech en termes de biodiversité.Cette zone humide, à l'origine naturelle (méandre du Tech), historiquement dégradée par l'exploitation d'une carrière, recolonisée par la nature suite à la fin...

lire plus

NON AUX CENTRALES SOLAIRES DANS LES ALBERES

Alors que le piedmont des Albères est  submergé par l’urbanisation et que les espaces naturels et agricoles  qui subsistent sont menacés par de nombreuses opérations d’aménagement programmées (lotissements), voilà que sont annoncés les premiers projets de centrales solaires sur ce massif pyrénéen. Ainsi la Sarl ABO WIND TOULOUSE (77 millions d’euros de chiffre d’affaire en 2022)  porte deux projets, l’un à MONTESQUIEU-des-ALBERES et l’autre à VILLELONGUE-dels-MONTS pour une superficie globale d’environ 20 hectares. Ces projets sont destructeurs de paysages et de biodiversité mais seront qualifiés « d’utilité publique » en, tant que producteurs d’énergie renouvelable  bien que bénéficiant exclusivement à cette société privée, déduction faites de quelques subsides promises aux communes concernées. Les projets qui portent atteinte à une zone à fort potentiel agronomique selon la Mission régionale de l’Autorité environnementale (MRAE), sont en cours...

lire plus

 Villeneuve de la Raho (Pyrénées-Orientales)

La saga du golf doit prendre fin Le 18 juillet 2006, par délégation du préfet, la secrétaire générale Anne Gaëlle BAUDOUIN autorisait la construction de travaux et ouvrages en vue de la création du complexe golfique dit « Château de Richemont » sur la commune de VILLENEUVE de la RAHO, prévoyant deux parcours de golf, deux zones d’habitation sur 26 ha, hôtel etc. Cette autorisation met en péril une des zones humides les plus riches du département des Pyrénées-Orientales, notamment au niveau floristique avec la présence de la Salicaire à trois bractées et  de l’Euphorbe de Terracine.  La fédération FRENE saisissait le tribunal administratif de Montpellier. Après deux années d’instruction, par délégation du préfet, le secrétaire général Gilles PRIETO écrivait au tribunal « que l’aménageur M. CARBONNEL a publiquement fait savoir qu’il abandonnait le projet ». Le 28 décembre 2023, par délégation du préfet, le secrétaire général Yohann MARCON prorogeait la...

lire plus

Comité Local de l’Eau de la Plaine du Roussillon

Un vote en faveur du SCOT très controversé Le Schéma de Cohérence Territoriale de la Plaine du Roussillon (77 communes) est en révision. L’enquête publique se termine le 13 mars et le Comité Local de l’Eau de la Plaine du Roussillon devait donner son avis. Cette enquête publique du SCOT n'aura pas pu être éclairée dans les délais par cet avis alors que la ressource en eau est un enjeu très important pour ce territoire. En effet, la CLE qui devait se tenir normalement en janvier 2024 a été repoussée au 7 mars, à l'initiative de son président, M. Robert VILA, Président de Perpignan-Méditerranée Métropole. Cette manœuvre consistait sans doute à retarder la transmission de cet avis, dont le sens était plus qu'incertain, pour le faire parvenir une fois l’enquête publique du SCOT clôturée. L’ambiance de censure était telle qu’il n’a pas été admis que la FRENE 66 diffuse ses conclusions écrites défavorables à ce SCOT aux autres participants. L’enjeu du débat était bien la...

lire plus

ENQUÊTE PUBLIQUE REVISION SCOT PLAINE DU ROUSSILLON OBSERVATIONS ET AVIS DE LA FRENE 66

FRENE 66 Le réchauffement climatique, la disparition de la biodiversité, la raréfaction de la ressource en eau obligent à repenser rationnellement la question de l’aménagement du territoire qui a prédominé jusqu’alors. La crise que connaît le département des Pyrénées-Orientales sur la ressource en eau et par une artificialisation démesurée conduisent également la société civile à s’interroger sur les choix sans consensus portés par les responsables du syndicat du SCOT. Le taux de croissance de population envisagé sur le littoral - le double de la moyenne nationale et qui s’accompagne d’un tourisme de masse - aggravera sur ce territoire - comme aucun autre en France - les risques de sécheresses, d’inondations, de submersions marines et d'incendies ne peut faire consensus. La FRENE 66 ne comprend pas que le conseil syndical du SCOT poursuive les orientations du précédent document sans l’examen critique nécessaire face aux conditions climatiques dévastatrices.. Un SCOT qui n’est pas...

lire plus

Le SCOT Plaine du Roussillon, un déni démagogique et juridique

Le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) de la Plaine du Roussillon fait l’objet pour sa révision d’une enquête publique qui se déroule jusqu’au 13 mars. Ce document est destiné à servir de cadre de référence pour l’aménagement du territoire jusqu’en 2037 sur des sujets aussi vastes que : l’urbanisme, l’habitat, les mobilités, l’aménagement commercial, l’environnement, l’énergie. Il concerne un territoire composé de 77 communes qui concentre 50% de la population du département des Pyrénées-Orientales . La situation de crise climatique aurait dû contraindre le personnel politique du syndicat du SCOT a repensé la question de l’aménagement du territoire et non à prolonger les courbes . Ce n’est pas le cas. La révision du document est en continuité avec le précédent et surenchérit dans les projets démagogiques. Une volonté de croissance excessive de la population est affichée sur le littoral, frappé déjà par un tourisme...

lire plus

Sécheresse : la vigilance s’impose pour éviter la maladaptation 

Communiqué de presse de FRENE 66 du 05 février 2024 Sécheresse : la vigilance s’impose pour éviter la maladaptation  La sécheresse dans les Pyrénées-Orientales continue et nous manquerons bientôt de superlatifs pour la qualifier. Face à cette crise, une mission interministérielle va rendre ses conclusions pour « des solutions opérationnelles ».  Elle a déjà constaté qu’elle n’était pas en mesure de connaître ni les prélèvements ni les besoins d’eau agricole. Il semblerait que son rapport ne puisse alors pas être d’une grande utilité pour préconiser  des solutions. Nous rappelons, que l’évaluation du Bilan Besoins Ressources (BBR) est une démarche incontournable dans le cadre des Projets de Territoire pour la Gestion de l’Eau (PTGE). Que ce soit dans ce cadre, qui tarde à arriver dans les Pyrénées-Orientales ou celui de son prédécesseur le Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE), la logique est la même. Il faut avoir une connaissance parfaite des prélèvements actualisés à ce...

lire plus

A Latour-de-France- Désinformation et  climatonégationnisme du maire

Communiqué de presse de FRENE 66 du 22 janvier 2024  Urbanisme et ressource en eau A Latour-de-France- Désinformation et  climatonégationnisme du maire Le 19 janvier, a eu lieu une réunion publique de concertation concernant l’opération d’aménagement du Miext del Pla à Latour-de-France (5,7 ha pour 250 habitants). Cette dernière s’est déroulée dans la bonne humeur, encadrée par une escouade de gendarmerie.  La présentation du maire a révélé son climatoscepticisme et le déni de la situation générale du climat en lien avec la sécheresse dans le département des Pyrénées-Orientales.  À la question : Pensez-vous avoir assez d’eau pour la population avec cette opération ? La réponse a été : la commune de Latour-de-France ne manque pas d’eau compte tenu de sa position géographique privilégiée à proximité du barrage de l’Agly. Alors que pour les services l’Etat, et de ce que nous en savons,  l’ensemble du bassin versant de l’Agly est celui qui est le plus préoccupant dans la gestion de crise...

lire plus

Le conseil d’état rejette le pourvoi en cassation du carrier 

Communiqué  des associations « Mieux Vivre à Salses » et FRENE 66 du 11 janvier 2024 Carrière à Salses-le-Château (Pyrénées-Orientales) Le conseil d’état rejette le pourvoi en cassation du carrier  Les arrêtés préfectoraux de 2018 sont définitivement annulés Par trois arrêts en date du 16 mars 2023, la cour administrative d’appel de Toulouse avait débouté la société « Sablière de la Salanque » et condamnés la commune de SALSES-le-CHATEAU et le Ministère de l’Ecologie dans ce dossier d’extension sur 16 hectares au détriment de milieux et d’espèces remarquables des Corbières. Depuis de nombreuses années la fédération FRENE 66 et ses associations membres agissent pour le respect du code de l’environnement en matière de protection des espèces protégées et de leurs habitats.  Elles ne peuvent se résoudre à voir les Corbières transformées en front de taille au détriment de la viticulture, des  paysages, de la faune et de la flore. Elles ont contesté les arrêtés du préfet des Pyrénées...

lire plus

Gestion de la ressource en eau et Zéro Artificialisation Nette (ZAN) pour les nuls !

Communiqué de presse de FRENE 66 du 23 décembre 2023. Gestion de la ressource en eau et Zéro Artificialisation Nette (ZAN) pour les nuls ! Le département des Pyrénées-Orientales  traverse depuis 3 années  une sécheresse sans précédent notamment cet hiver, période normalement de hautes eaux. Avec des baisses de précipitations de 23% en 2021,  de 45% en 2022 et de 48% sur l’année 2023. Face à la descente vertigineuse des nappes phréatiques et une sécheresse qui se prolonge, une mission d’appui auprès du Préfet du département a été décidée en urgence. Elle est conduite par les inspections conjointes du ministère de la transition écologique et celle de l’agriculture avec pour objectif de trouver des solutions structurelles et opérationnelles pour faire face à la diminution de la ressource. La FRENE 66 a eu l’occasion de faire part de ses observations à cette mission. Elle  constate le retard dans la planification pour un modèle résilient depuis les...

lire plus

PORT-VENDRES : 2 200 ANS D’HISTOIRE ENGLOUTIS

Communiqué de presse du 3 septembre 2023 PORT-VENDRES : 2 200 ANS D’HISTOIRE ENGLOUTIS Les autorités municipales fêtent en grande pompe le bicentenaire de la commune de PORT-VENDRES  alors qu’elles devraient fêter au moins les 2200 ans du port (la flotte de Caton en -195). Que cachent ces deux mille ans d’oublis ? Comme la FRENE l’a démontré lors de l’enquête publique définissant le Site Patrimonial Remarquable en s’appuyant sur des sources historiques concordantes, il y a une volonté révisionniste d’occulter le passé romain de la cité et de négliger les recherches archéologiques antérieures. Depuis quatre siècles, la thèse classique est de reconnaître que Port-Vendres est bien le Portus Veneris, port gallo-romain, et qu’un temple de Vénus s’y trouvait. C’est ce que dit le Traité des Pyrénées dans ses procès-verbaux, c’est également ce qui est écrit dans le Traité d’Histoire générale du Languedoc des historiens bénédictins Devic et Vaissete. Jusqu’à preuve du contraire c’est cela...

lire plus